7 conseils pour obtenir un stage étudiant

9 Déc | études

Trouver un stage est une étape importante pour les étudiants, qui leur permet de mettre en pratique leurs connaissances, de découvrir le monde professionnel et de se faire des contacts pour leur avenir professionnel. Mais comment trouver le stage idéal ? Découvrez dans cet article les meilleures méthodes pour une recherche de stage réussie !

Comment choisir les stages ?

Il y a deux manières d’envisager ta recherche de stages : la première, tu sais exactement quel métier tu veux faire et donc, tu candidates auprès des boites qui concernent ce métier ; la deuxième, tu vises « large » parce que tu envisages les stages comme une bonne manière d’avoir une vision d’ensemble des milieux professionnels possibles en lien avec ta formation.

Les deux solutions sont bonnes. Faire un stage dans le même secteur chaque année te permettra d’approfondir tes connaissances, changer de secteur élargira tes expériences afin de découvrir des milieux différents.

S’y prendre à l’avance

Ce conseil vaut pour toi, le procrastinateur. Ça t’évite des écueils, des stress facilement évitables. C’est toujours mieux d’avancer progressivement plutôt que de tout faire à la dernière minute. Tu auras plus de temps pour trouver le stage de tes rêves sereinement plutôt que de prendre n’importe quel stage parce que tu approches de la « dead line ».

Où trouver les stages ?

Tu peux répertorier les stages que tu préfères puis, tu peux viser plus large. Il n’est pas rare que les écoles ou les lieux de formation aient des listes de lieux partenaires avec lesquel ils collaborent et qui sont déjà en contact avec les maitres de stages.

Tu peux aussi faire des recherches sur le Web.
Voici quelques sites qui répertorient les stages disponibles dans ta région :
http://www.leclubcharleroi.be/ ou https://www.student.be/fr/stages/.
Dans le secteur culturel tu peux aller sur : https://www.culture.be/index.php?id=emploi_stage#c1969

La candidature spontanée

Évidemment, si tu as en tête un lieu professionnel dans lequel tu veux vraiment te former mais qui n’est pas référencé dans les organisations qui engagent des stagiaires, tu peux toujours faire une candidature spontanée.

Un CV et une lettre de motivation

On dit souvent que c’est la première impression qui compte. C’est avec ton CV et ta lettre de motivation que ton futur formateur pourra se faire une idée de toi et de tes motivations, alors essaye d’y prêter une attention particulière.

Pour un cv, voici quelques règles de base :

  • Limite ton CV à une page.
  • Limite les phrases, va à l’essentiel.
  • Ne mens jamais, joue la carte de l’honnêteté.
  • N’inscris pas une rubrique si tu n’as rien à mettre dedans.
  • Liste le contenu des rubriques dans l’ordre antichronologique (du plus récent au plus ancien).
  • Garde la même structure (mise en page, police, taille,…).
  • Choisis une belle mise en page, équilibrée. Aide-toi d’un modèle.
  • Surveille ton orthographe.
  • Dactylographie ton CV.
  • Fais-toi relire !

Pour une lettre de motivation, voici quelques règles de base :

 

  • Limite ta lettre de motivation à une page.
  • Soigne la formulation de tes phrases.
  • Utilise un langage actif et positif.
  • Évite ce qui est négatif (études non terminées, un renvoi…)
  • Ne répète pas ce qu’il y a dans ton CV.
  • Reste sur une mise en page classique.
  • Surveille ton orthographe.
  • Dactylographie ta lettre (sauf demande particulière).
  • Fais-toi relire !

Pour plus d’informations utiles sur comment rédiger un CV et une lettre de motivation nous t’invitons à lire également « le guide du CV et de la lettre de motivation » sur : https://enerj.be/job-etudiant-le-guide-du-cv-et-de-la-lettre-de-motivation/

Le Centre Ener’J peut t’aider à rédiger ton CV et ta lettre de motivation grâce à nos ateliers « Student Jobs » qui prennent place dans nos locaux un mercredi après-midi par mois. Tu peux aussi nous appeler au 071410905 pour convenir d’un entretien individuel.

La Relance

N’hésite pas à relancer après avoir candidaté. Cela prouvera que tu as un véritable intérêt pour l’organisation dans laquelle tu as postulé. Idéalement, tu peux relancer dans les trois semaines après ta candidature, minimum 10 jours. Rappelle alors que tu es on ne peut plus enthousiaste. Les employeurs n’ont pas toujours le temps de répondre à toutes les demandes mais s’ils considèrent que tu es vraiment motivé alors, tu mettras plus de chance de ton côté.

La préparation de l’entretien

Bravo, tu as réussi à susciter l’intérêt de ton potentiel futur formateur. Il est temps maintenant de te préparer au mieux pour ta première rencontre.

Tout d‘abord, renseigne-toi sur l’entreprise que tu convoites. Tu pourras ainsi faire quelques remarques sur les accomplissements de l’entreprise et le recruteur pourra constater que tu as fait des recherches.

Il ne faut pas oublier que c’est un stage, normalement tu es là pour être formé et non pour assumer des responsabilités trop importantes, néanmoins tu peux toujours mettre en avant quelques qualités et compétences que tu as déjà acquises.

Il existe, en entretien, quelques questions « types » souvent posées telles que « Pourquoi devrions-nous te choisir toi plutôt qu’un autre candidat ? » ou « Préfères-tu travailler seul ou en équipe ? ou encore « Pourquoi avoir choisi ces études ? ».

Réalise une liste de questions-réponses et demande à quelqu’un de te faire passer un entretien fictif. De cette manière, tu te sentiras préparé. Cette technique reste la meilleure pour réduire son stress le jour-j et mettre toutes tes chances de ton côté !

N’hésite pas à consulter notre « Guide pratique de l’entretien d’embauche ». Ce guide est axé sur l’entretien d’embauche mais il peut s’appliquer aux entretiens pour un stage : https://enerj.be/job-etudiant-le-guide-de-l-entretien-d-embauche/

Les animateurs du Centre Ener’j proposent des exercices d’entretien d’embauche lors des « Student Jobs ».

Voilà il ne te reste plus qu’à passer à la pratique. Bonne chance !