Étudiant en galère, tu n’es pas seul !

23 Avr | études

Entre la perte de ton job étudiant et les frais de ton kot, tu galères à finir le mois ? Tu as du mal à te concentrer sur tes études parce que tu n’arrives plus à joindre les deux bouts ? Et bien tu n’es pas le seul, mais rassure-toi, des solutions existent !

Cette crise sanitaire a impacté significativement les jeunes sur le plan financier. Si la précarité des jeunes était déjà une réalité, la tendance s’accélère avec la perte du job étudiant, la diminution de l’argent de poche et le chômage temporaire.

Ci-dessous, ces chiffres sortent d’une enquête menée sur près d’un millier d’étudiants de 16 à 30 ans. Récemment diffusées, ces statistiques ont été reprises par plusieurs médias parce qu’ils révèlent un terrible appauvrissement des jeunes.

  • 41 % ont vu leur job étudiant annulé
  • 6 % sont en chômage temporaire
  • 16 % reçoivent (environ 50 euros) moins d’argent de poche de leurs parents
  • 12 % doivent aider financièrement leurs parents

La Fédération des Etudiants Francophones a également réalisé une étude sur 7700 étudiants fin de l’année 2020 pour déterminer la situation actuelle des jeunes. Les chiffres parlent d’eux-mêmes.

  • 32 % des étudiants rencontrent plus de problèmes à financer leurs études
  • Parmi eux, 27 % indiquent que cela a un impact direct sur leur capacité à payer leurs minervals et matériels de cours
  • 1 étudiant sur 10 a du mal à payer ses frais alimentaires de base
  • Près de 15 % des étudiants interrogés dans l’étude Sonecom déclarent avoir déjà renoncé ou reporté des soins médicaux pour raison financière

Connais tes droits !

connais-tes-droits

Cette situation est critique pour les jeunes étudiants. Il est donc important pour chacun de connaître ses droits à bénéficier d’aides financières. Il n’est pas toujours facile de trouver les informations de manière centralisée.

Si tu fais des recherches et que tu ne trouves pas de réponses claires à tes questions, n’hésite pas à t’adresser directement au service social de ton école qui t’aidera à entreprendre des démarches.

24 millions débloqués pour les jeunes et les étudiants !

C’est la nouvelle mesure « ZOOM 18/25 ». Suite aux conséquences du COVID-19, le gouvernement fédéral a débloqué 24 millions d’euros pour aider les jeunes entre 18 ans et 25 ans qui commencent, suivent ou reprennent des études de plein droit.

Cette aide peut prendre différentes formes : garantie locative, colis alimentaire, chauffage, électricité… pour bénéficier de ces aides, tu devras contacter le CPAS de ta commune qui réalisera une analyse individuelle de tes besoins.

Aides possibles :

  • Logement
  • Énergie
  • Aide financière
  • Mobilité
  • Soutien psychosociale
  • Besoins de première nécessité
  • Colis alimentaire
  • Santé
  • Informatique
  • Sports et aux loisirs

Cette action est valable jusque fin 2021, mais peut rentrer en compte pour la rentrée scolaire 2021-2022. Tu peux y avoir droit aussi si tu es boursier ou si tu perçois des allocations. N’hésite pas et contacte le CPAS de ta commune !

Ci-dessous les aides courantes et les liens vers plus d’informations

Les allocations d’études

Il possible de faire une demande d’allocations d’études plus communément appelées bourses d’études. La demande sera acceptée ou refusée suite à une analyse de ton dossier.

Plusieurs critères sont pris en compte : la composition des ménages, les loyers, les revenus, les cadastres… La demande doit être répétée chaque année académique.

Tu as de juillet au 31 octobre pour faire cette demande. Le plus tôt possible est le mieux étant donné que les demandes sont traitées par ordre chronologique alors tiens-toi prêt !

Plus d’infos : https://allocations-etudes.cfwb.be/

Les allocations familiales

Il s’agit d’une aide financière versée mensuellement à tes parents destinée à t’entretenir, à t’éduquer et à financer tes études pour devenir un citoyen actif de la société. Pour en faire la demande, il faut contacter l’agence de ta région. Si tu habites en Wallonie, contacte l’agence FAMIWAL.

Plus d’infos : https://www.famiwal.be/

Pension alimentaire

Si tu as complètement rompu les liens avec tes parents, tu as droit à une pension alimentaire. Tes parents ont le devoir de te soutenir tant que tu n’es pas autonome financièrement.

Il est possible que ceux-ci te versent une pension alimentaire pour subvenir à tes besoins, en totalité ou en partie. La somme versée prendra en considération la situation de tes parents.

La pension alimentaire peut s’additionner aux autres aides qui existent déjà. Tu peux en faire la demande auprès du juge des affaires familiales.

Plus d’infos https://www.droitdelafamille.be/fr-be/

Chômage temporaire en cas de perte du job étudiant

Il est possible d’obtenir le chômage temporaire si tu suis un enseignement de type court comme par exemple, des cours donnés en soirées ou les samedis.

Normalement le chômage temporaire n’est pas octroyé aux étudiants s’ils suivent un programme complet. Mais il est possible de l’obtenir si tu es toujours lié par un contrat étudiant, les mois de juillet, août, septembre et que la volonté d’arrêter tes études a été ajoutée à la demande.

Plus d’infos : https://inforjeunes.be/thematique/covid-job-etudiant/

Dispenses du chômage

Il est également possible d’obtenir certaines dispenses par rapport aux conditions de l’état de chômeur afin de faire des études qui rentrent dans un projet de vie concret. Certaines conditions sont requises comme le fait de :

  • Faire ses études dans une école reconnue par la Fédération Wallonie – Bruxelles.
  • Résider en Région wallonne.
  • Ne pas avoir de diplômes des écoles supérieures sauf si ces études offrent peu d’opportunités.

Toutes les conditions sont sur le site du Forem : https://www.leforem.be/particuliers/dispenses-etudes-plein-exercice.html

CPAS, dernier recours et ses conditions

Il est possible pour un étudiant de recevoir le revenu d’intégration sociale (RIS) moyennant quelques conditions. Il doit avoir prouvé qu’il a des revenus insuffisants au RSI et cocher certaines autres cases.

  • Être majeur (ou assimilé) et âgé de moins de 25 ans
  • Suivre des études dans un établissement d’enseignement agréé, organisé ou subventionné par les Communautés
  • Suivre des études de plein exercice ou des études assimilées

Sache que sont en outre assimilés à des études de plein exercice :

  • L’enseignement secondaire en alternance (CEFA)
  • Les contrats d’apprentissage des classes moyennes
  • Les formations de jour organisées par l’enseignement de promotion sociale qui débouchent sur un titre équivalent à ceux existant dans l’enseignement de plein exercice

Cette règle vaut également en cas de formations successives.

Le contrat PIIS

Tu élabores des objectifs avec le CPAS. Tu peux te faire aider d’un assistant social. Tu devras t’engager à une série de choses telles que :

  • Suivre tes cours régulièrement
  • Passer tes examens
  • Assister à tes réunions de suivis avec le CPAS
  • Faire valoir tes droits auprès des autres instances
  • Communiquer tes résultats d’examen dans les 7 jours ouvrables
  • Tu devras être disposé à accepter un job étudiant pendant les week-end et/ou soirs et/ou vacances scolaires

Plus d’infos : https://www.bruxelles-j.be/droits-sociaux/obtenir-de-laide-du-cpas/quest-ce-que-le-contrat-dintegration/

Les écoles aussi offrent des aides financières ou matérielles

Renseigne-toi auprès du service social de ton école qui, sous certaines conditions, peut octroyer des aides financières.

Ils pourront, par exemple, prendre en charge les frais liés au matériel scolaire ou même ton minerval. Certaines hautes écoles et universités octroient aussi des bourses, n’hésite pas à te renseigner pour savoir si c’est le cas dans l’institut ou tu te formes, connaître les conditions et en faire la demande.

Pose des questions, ne reste pas passif, informe-toi afin d’obtenir ce qui pourrait te revenir de droit.